Un tiers des français touchés par l’incontinence

En France, plus d’un tiers de personne est concerné par l’incontinence. Cela n’est pas une question de sexe, homme ou femme, tout le monde est concerné. Le sujet reste malheureusement encore tabou, alors qu’il existe des solutions. Qui sont les 37 % de la population française touchés par ces situations de pertes urinaires ? Un sondage venant de l’IFOP réalisé auprès d’un large panel de personnes éclaire la question de l’incontinence en France.

L’incontinence urinaire : chose fréquente ! 

L’incontinence urinaire est une affection qui touche 37 % de personne en France. Qui sont ces personnes concernées par les fuites d’urine en France ? Quelles sont les causes de l’incontinence ? Une étude de l’IFOP explique qu’un tiers de personne en France, femmes et hommes sont touchés par ce qui est encore considéré comme un sujet tabou pour les Français.

Les Français concernés par l’incontinence urinaire :

Les résultats du sondage venant de l’IFOP, réalisé auprès d’un panel de 1014 personnes âgées de 18 ans et plus, montre que l’incontinence concerne un tiers des Français.

Un Français sur trois est touché :

  • Lui-même pour 9 % des cas ;
  • Par l’intermédiaire d’un proche à 19 % ;
  • Par l’intermédiaire de plusieurs personnes de son entourage à 11 %.

Les problèmes de fuites urinaires touchent les femmes comme les hommes. La probabilité d’être concerné par les fuites augmente au fur et à mesure de l’avancée en âge. Si l’incontinence touche directement 6 % de la population de moins de 64 ans, elle concerne 13 % des 65-74 ans et 23 % des personnes de 75 ans et plus.

Que l’on soit concerné directement ou indirectement, il est important d’en parler à des proches ou à un médecin, afin de ne pas rester seul face à ce qui est vécu comme un problème la majore partie du temps.

Toujours selon l’étude IFOP, l’incontinence urinaire est considérée comme un tabou par 43 % des Français. Ce chiffre diminue dès lors que les Français sont mieux informés des causes de leurs fuites urinaires. 57 % des moins de 35 ans pensent que le sujet de l’incontinence est tabou, contre 30 % des plus de 65 ans.

Il est donc primordial de libérer la parole et faire taire les gênes autour des problèmes de fuites urinaires, qu’il s’agisse de la personne elle-même ou de son entourage.

Quelles sont les causes de l’incontinence ?

Plusieurs types d’incontinence urinaire sont distingués, mais malheureusement ne sont pas toujours connus des personnes concernées par ce phénomène en France :

  • Hypertrophie de la prostate
  • Insuffisance sphinctérienne
  • Accouchement
  • Descente d’organes
  • Infection urinaire
  • Atteinte des nerfs de la vessie
  • Traitements médicaux…

En traitant les causes, il est possible de mieux vivre avec ce qui est encore trop souvent considéré comme un handicap par les personnes touchées. Afin de ne pas être freiné dans ses mouvements, il est important d’en parler et de ne pas s’isoler. Il existe des solutions pour que l’incontinence ne soit pas vécue comme une contrainte lors d’une pratique sportive, de sorties, de voyages, ou même pour exercer son activité professionnelle…

Quelles sont les solutions pour les fuites d’urine ?

Il existe des traitements pour soulager les 37 % de personnes touchées par les fuites en France. Si toutefois l’incontinence ne disparaît pas totalement, ou s’avère irréversible, des solutions confortables pour vivre son incontinence, sans la subir, s’adaptent à chaque personne.

Des vêtements adaptés pour les personnes dépendantes, âgées ou ayant des troubles cognitifs

Il existe des vêtements appropriés à l’incontinence des personnes âgées ou handicapées en France et une entreprise spécialisée se distingue dans ce domaine, à savoir SANTECONCEPT à Lille.

SANTECONCEPT vous propose des vêtements et accessoires, pour femme et homme tels que des robes médicalisées, des grenouillères salon femme, des grenouillères femme et pour les hommes, des grenouillères salons homme et grenouillères homme.

SANTECONCEPT Lille, propose également des tenues médicales pour les hommes et pour les femmes afin de répondre à la demande des EPHAD et au personnel d’autres structures ayant besoin.

*L’IFOP : L’Institut français d’opinion publique*

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *