verre d'eau

Protéger les seniors des fortes chaleurs

 

Les seniors souffrent plus que les autres de la chaleur excessive. Nous avons pu l’observer lors de la canicule de l’été 2003. Depuis, des dispositifs ont été mis en place pour protéger nos aînés des risques climatiques, à domicile comme en établissement. Alors que faut-il  faire exactement ?  Santeconcept vous informe.

Pourquoi les plus âgés sont sensibles à la canicule ?

Les seniors sont plus sensibles aux grandes variations de température. En cas de fortes chaleurs, ils sont particulièrement exposés au risque de déshydratation et aux dangers de la canicule.

Cette vulnérabilité est due :

  • à des troubles de la sudation : lorsqu’il fait très chaud, les personnes âgées produisent moins de sueur que les personnes plus jeunes. Leurs corps a plus de mal à s’adapter aux élévations soudaines de températures. 
  • à un dérèglement du mécanisme de la soif : chez une personne jeune, la sensation de soif apparaît dès que l’organisme a besoin d’eau pour maintenir son équilibre.  Chez les personnes âgées, elle intervient avec un certain retard, ils ne ressentent plus la soif de la même façon. Il est donc primordial pour eux d’apprendre à boire, avant même d’avoir vraiment soif et ceci que ce soit pendant ou hors période de canicule.

Préventions et précautions à prendre 

Les bons gestes 

Quelques gestes simples existent pour prendre de bonnes habitudes et aider nos aînés à traverser cette période plus facilement :

  • Fermer les volets, rideaux ou stores des fenêtres situées côté exposition au soleil
  • La nuit, créer des courants d’air dans l’habitation
  • Eviter de sortir aux heures les plus chaudes (entre 11 h et 15, voire 16 h)
  • Si sortie, se protéger avec chapeau, vêtements amples et de couleur claire (les robes médicalisées ou les grenouillères salon par exemple)
  • Se rafraîchir régulièrement : brumisateur sur le visage, ou prendre plus souvent une douche fraîche dans la journée
  • Boire, même si on a pas soif : au minimum un litre et demi par jour
  • Eviter de consommer de l’alcool (favorise la déshydratation), ou les boissons à forte teneur en caféine ou très sucrées
  • Lorsqu’il fait chaud, on a souvent moins faim, pourtant il faut manger normalement
  • Et bien sûr, évitez tout exercice physique (marche intense, jardinage) durant la canicule

Conseils en cas de coup de chaleur

Soyez particulièrement attentif aux signes suivants : étourdissements, évanouissements, nausées, maux de tête, respiration rapide. 

Un coup de chaleur est une urgence, surtout concernant les seniors. Si votre proche à une température corporelle élevée, qu’il est inconscient, confus, n’hésitez pas et appelez le SAMU (15).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *