categorie-vetements-medicaux

Infirmier : un métier à pratiquer en structure ou en libéral

La profession d’infirmière peut s’exercer au sein de nombreuses structures : secteur hospitalier, crèches, écoles, EHPAD… mais elle peut aussi s’exercer en libéral. Quel que soit le statut de l’infirmière, son rôle est de veiller au bien-être et au confort du patient. Alors quelles différences entre travailler en structure ou en libéral ? 

Infirmière en structure

En structure, l’infirmière  travaille en équipe avec les aides-soignantes et les médecins, pour le bien-être et la santé. Elle peut exercer son métier dans différentes structures :

  • Le secteur hospitalier où l’infirmière collabore avec le médecin et dispense des soins infirmiers de base, mais participe également aux visites quotidiennes des patients. Elle peut exercer dans de nombreux services : médecine, chirurgie, pédiatrie….
  • Le milieu scolaire, où son rôle est d’assurer un suivi des élèves au sein de l’établissement. C’est elle qui prodigue  les soins d’urgence si un élève se blesse. Elle participe également à l’intégration des élèves atteints d’un trouble de santé ou d’un handicap.
  • Les établissements ou services pour personnes âgées : c’est un secteur qui est fortement en demande, en raison du vieillissement de la population et l’augmentation de la dépendance. Que ce soit au service gériatrique d’un centre hospitalier ou en EHPAD, l’infirmière là encore a un rôle très important : elle préserve l’autonomie des résidents, distribue les médicaments, réalise des soins de confort…
  • Les établissements de santé mentale où son travail est là, bien plus étendu que la distribution de médicaments, car elle doit prendre soin de son patient au niveau physique, mais aussi d’un point de vue psychiatrique. Cela peut être un CMP (Centre Médico Psychologique), un hôpital de jour, un ESAT (Etablissement Sanitaire d’Aide par le travail).

En hôpital ou structure public, l’infirmière sera soit fonctionnaire soit contractuelle. En clinique, association ou établissement privé, elle sera salariée.

De l’hôpital au libéral

A l’hôpital, ou dans toute autre structure, l’ensemble tunique/pantalon est obligatoire pour les infirmiers et tout le personnel soignant.  Il permet tout d’abord d’éviter la transmission d’infections, mais aussi d’être facilement reconnaissable dans les couloirs. 

En libéral, aucune règle précise quant à l’habillement. À domicile, l’infirmière intervient bien souvent en tenue de ville. L’infirmière libérale enfile plus souvent sa blouse lorsqu’elle reçoit ses patients en cabinet, qui est un lieu médical et donc plus “protocolaire”.

Le rôle de l’infirmière libérale est toujours de veiller au bien-être et au confort du patient. Elle réalise des soins d’hygiène, de prévention, pour une population dépendante ou encore lors de soins post-opératoires. L’infirmière peut également faire des prises de sang, ou des vaccins. Ses interventions sont variées en fonction du public rencontré.

Le choix de travailler en libéral intervient souvent après quelques années passées en structure. Ce statut permet une certaine autonomie et un choix d’organisation, mais aussi une rémunération plus attractive. Pour s’installer ou faire des remplacements en tant qu’infirmier libéral, il faut avoir minimum 24 mois d’expérience dans un service de soins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *