fauteuil roulant

Le congé de proche aidant

Le congé de proche aidant permet à un membre de la famille de prendre un congé (sous certaines conditions) afin de s’occuper d’une personne ayant un handicap ou en grande perte d’autonomie. Depuis le 1er octobre 2020, les aidants sont la possibilité de prendre des congés rémunérés. Santé Concept vous informe.

Qu’est-ce que congé proche aidant ?

Ce congé permet aux aidants de bénéficier de congés rémunérés pour soutenir un proche porteur de handicap ou en perte d’autonomie d’une réelle gravité. Tous les salariés que ce soit le secteur privé, les agents du  service public, les indépendants, mais aussi les demandeurs d’emplois peuvent bénéficier de ce congé.

Le congé proche aidant peut durer jusqu’à 3 mois. Il peut être renouvelé jusqu’à un an sur l’ensemble de la carrière du salarié.

Ce congé proche aidant rémunéré vient répondre aux besoins exprimés par les aidants pour un soutien financier quand ils font le choix de s’engager aux côtés d’un proche.  En France, 8 à 11 millions de personnes ont fait ce choix !

Comment obtenir l’allocation journalière du proche aidant (AJPA) ?

Pour pouvoir en bénéficier, l’aidant doit être un proche de la personne handicapée ou en perte d’autonomie :

  • le conjoint de l’aidant
  • son ascendant ou son descendant ou son collatéral (frère, soeur, tante, oncle…) jusqu’au 4e degré
  • être le parent de l’enfant dont l’aidant assume la charge
  • être une personne âgée ou handicapée avec laquelle l’aidant réside ou entretient des liens étroits et à qui il vient en aide de façon régulière à titre non professionnel

Cette allocation est  de 43,83 euros par jour pour les personnes en couple et de 52,08 euros pour les personnes seules. Elle est versée par les caisses d’allocations familiales (Caf) ou de la mutualité sociale agricole (MSA).

Le rôle de l’aidant

Le rôle de l’aidant est de préserver au maximum l’autonomie à domicile du proche aidé.

Il doit ainsi s’acquitter de tâches quotidiennes comme le ménage, les courses, la toilette, les repas, mais aussi de la prise de rendez-vous médicaux, la gestion des formalités administratives.

Quelques petits conseils pour aider au mieux votre proche, afin de vous ménager un peu, pour éviter une fatigue accrue :

  • Pensez aux vêtements types “grenouillères”, grenouillères salon femme et grenouillères salon homme pour le jour. Faciles à enfiler, faciles à retirer, elles sont pratiques pour habiller ou déshabiller la personne. Elles existent en version grenouillère homme classique ou grenouillère femme classique pour la nuit.
  • Echanger avec d’autres aidants : trouver de l’écoute, des conseils sur une situation donnée est parfois nécessaire pour une bonne prise en charge
  • Formez vous !  On n’est jamais assez préparé pour faire face à la dépendance d’un proche. Beaucoup de formation sont gratuites ou éligibles au DIF et vous permettront d’apprendre les bons gestes, les bonnes attitudes pour mieux vous organiser et donc mieux soutenir votre proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *